5 anecdotes sur vos chansons préférées

Mais quelle histoire se cache derrière cette mélodie envoûtante ?

Comme toute chose, les chansons ont une origine, une histoire. Et l’on est souvent loin de s’imaginer quelles anecdotes se cachent derrière nos chansons préférées : un batteur aux toilettes pendant l’enregistrement, un parfum pour ados, une affiche de théâtre… Découvrez les petits secrets de quelques tubes mythiques.

1.Roxanne, The Police

La chanson parle d’un homme amoureux d’une prostituée, ça, tout le monde le sait ! Ce que nous savons moins, c’est que l’idée est venue à Sting (chanteur et leader du groupe) lors d’un séjour à Paris. En effet, de la fenêtre de son hôtel, il vit une affiche de la pièce de théâtre Cyrano de Bergerac (représentant la cousine de Cyrano). Il s’est alors demandé ce que serait une histoire d’amour avec une prostituée.
Et au début du morceau, on peut entendre un accord de piano, suivi d’un rire de Sting. Il venait de s’assoir sur un clavier de piano qu’il pensait recouvert !

2. Smell like Teen Spirit, Nirvana

On pourrait traduire le titre par « Une odeur de révolution », suggéré par l’esprit de contradiction des adolescents (teen spirit). Mais que nenni ! Teen Spirit est en fait une marque de déodorant pour filles ! Kathleen Hanna, une amie de Kurt Cobain (chanteur et leader du groupe) avait écrit « Kurt smells like teen spirit » (Kurt sent le Teen Spirit) sur un de ses murs. Ne connaissant pas cette marque, Cobain y vit un super slogan anti-conformiste

3. Billie Jean, Michael Jackson

Cette chanson parle d’une femme qui prétend que Michael Jackson est le père de son enfant. Le chanteur s’inspira d’une femme qui le persécutait et lui écrivait des lettres. Elle lui disait principalement qu’il était le père de son enfant. Il la trouva même un jour au bord de sa piscine, en peignoir et lunettes de soleil ! Le roi de la pop n’aimait pas trop parler de cette histoire, la chanson fût un moyen pour lui de l’évoquer. Et pour la petite histoire, cette femme revendiquait la paternité de Michael Jackson sur… un de ses jumeaux ! Ce qui le faisait quand même rigoler !

4. Il est libre Max, Hervé Christiani

Même si sa carrière est remplie de chansons, de comptines pédagogiques ou de musique de film, Hervé Christiani est surtout connu pour ce tube de 1981 « Il est libre Max ». Il y peint le portrait d’un homme imaginaire, possédant toutes les qualités que son auteur affectionne.
Bien plus tard, sa nièce alors en classe de quatrième, devait faire un commentaire de texte sur cette chanson pour le collège. Voulant l’aider, il rédigea le devoir qui ne récolta qu’un 8 sur 20 ! Le professeur aurait marqué en commentaire : « N’a pas saisi la pensée de l’auteur. »

5. Je ne suis pas un héros, Daniel Balavoine

En 1980, Daniel Balavoine est un chanteur reconnu. Notamment grâce à l’opéra rock Starmania, et au « Chanteur ». C’est cette même année qu’il rencontre Johnny Halliday, avec qui une amitié et une collaboration musicale voit le jour. Sur l’album « A partir de maintenant » de Johnny figure « Je ne suis pas un héros« , morceau écrit par Daniel, qui passera complètement inaperçu. « Pourquoi tu ne la chante pas ? » , suggéra Johnny à son nouvel ami. Sans mettre en cause l’interprétation d’Halliday, Balavoine trouvait que sa chanson ne sonnait pas du tout comme il l’imaginait. Après l’avoir enregistré lui-même, ce tube est maintenant un incontournable de Daniel Balavoine. Johnny l’inscrira pour la première fois à son tour de chant à Bercy en 1990, en hommage à son ami décédé tragiquement lors du Paris-Dakar en 1986.

Et vous, connaissez-vous quelques anecdotes surprenantes sur vos chansons préférées ?

Pour découvrir d’autres articles, c’est ici !

Please follow and like us:

Une réflexion au sujet de « 5 anecdotes sur vos chansons préférées »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *